Collège Laberthonnière

Maixent Callaud, membre de la Communion Oratorienne, a été à l’origine de la création de ce collège agricole. Plusieurs autres membres de la Communion Oratorienne sont très activement impliqués dans la gestion de ce collège et la collecte de fonds. Faut-il préciser que des dons de soutien sont évidemment les bienvenus.

Le nom donné au collège fait référence à un père oratorien, Lucien Laberthonnière (1869 – 1932), prêtre de l’Oratoire de France, éducateur et philosophe, qui peut être considéré comme un des précurseurs du concile Vatican II par son approche personnaliste du mystère chrétien.

J’ai construit un lycée d’enseignement agricole au Burkina Faso.

Sur un bout de terre ocre du Burkina Faso, à proximité de la capitale Ouagadougou, un lycée agricole accueille aujourd’hui les étudiants. Cette construction, entourée de verdure et d’un grand potager, est une initiative à saluer. Elle est la preuve que rien n’est impossible pour les personnes animées d’une vraie volonté.

 

 

un lycée d'enseignement agricole au Burkina Faso

Quelle est l’origine de cette  initiative ? Comment ce lycée agricole a-t-il été édifié ?… Les réponses sont dans la vidéo.
 
Histoire du collège professionnel agricole « Laberthonnière” à Kienfangué

Le collège professionnel agricole « Laberthonnière” à Kienfangué (15 km au sud de la capitale de Burkina Faso – Ouagadougou) a été créé en 2002 à l’initiative de Marcel Tiono, avec l’aide financière de la France, puis de la Pologne.

Marcel Tiono est Burkinabais et il rêve pour son pays d’une éducation alliant l’intellectuel et le pratique, une éducation qui rendrait des jeunes issus de milieux défavorisés acteurs dans le développement de leur pays.

Un lien se créé avec Maixent Callaud un coopérant français qui décide de mettre ses compétences d’ingénieur du BTP au service de ce projet éducatif. Le hasard d’une rencontre a rendu cette construction possible et la confiance immédiate que notre ingénieur a accordé à la vision d’avenir de Marcel Tiono reste encore pour lui un mystère. Une certitude, l’échange humain a été au cœur de la réussite du projet: « je me suis donné une chance de réaliser mes aspirations, en donnant aux autres celle de faire aboutir leur projet« .